Quels sont les professionnels à consulter pour entrer dans un essai clinique ?

Professionnels à consulter pour participer à un essai clinique

Avant de participer à un essai clinique (phases 2 et 3), il est nécessaire de se tourner vers un spécialiste (neurologue, gériatre, psychiatre) ou de s’adresser au Centre de Ressource et de Recherche (CMRR) de votre région. Il en existe actuellement 28 en France. Ces centres vous renseigneront sur les essais cliniques en cours et seront en mesure d’évaluer si vous avez des possibilités d’être inclus dans l’un d’eux.

Les phases 1 des essais cliniques sont particulières car elles sont essentiellement réalisées dans des centres spécialisés. Le centre de Rennes par exemple recrute principalement des volontaires sains. Certains Centres d’Investigation Clinique (CIC) réalisent également certaines phases 1 sur des nouveaux traitements thérapeutiques sur la maladie d’Alzheimer. C’est notamment le cas des Centres d’investigation clinique de Toulouse et Lyon.

 


Bon à savoir : Les critères d’inclusion sont les mêmes pour l’ensemble des 28 CMRR. Ainsi, si une personne ne remplit pas les critères d’inclusion pour un essai clinique à Bordeaux, il ne sera pas non plus incluable pour ce même essai à Lille.

Retrouvez nos autres articles :

Qui peut participer à des essais cliniques médicamenteux sur la maladie d’Alzheimer?

Essais cliniques médicamenteux : qui peut y entrer ?

Avant de participer à un essai clinique (phases 2 et 3), il est nécessaire de se tourner vers un spécialiste (neurologue, gériatre, psychiatre) ou de s’adresser au Centre de Ressource et de Recherche (CMRR) de votre région.

Je souhaite recevoir de l’information sur la maladie d’Alzheimer :